Vices cachés sur une voiture : Quel recours ?

Que l'on achète un véhicule à un particulier ou à un professionnel, on se retrouve parfois à regretter d'avoir acheté un véhicule. Vous souhaitez obtenir la prise en charge des réparations ou annuler la vente ?

Avec Mes Droits, Mon Avocat, posez votre question en ligne, faîtes-vous accompagner par un juriste et obtenez la réponse certifiée par un avocat sous 72 heures.

L'achat d'un véhicule à un professionnel

J'ai acheté un véhicule neuf à un professionnel il y a quelques mois. Au bout de 3 000 km à peine, la voiture est tombée en panne. Le professionnel m'a présenté un devis de 2 000 € pour changer une pièce du turbo. Un autre garagiste m'a indiqué qu'il s'agissait d'un problème courant sur ce modèle mais le vendeur refuse de prendre en charge les réparations.

La vente d'un véhicule entre particuliers

Hier, j'ai acheté une voiture à un particulier. Le lendemain, le véhicule est tombé en panne. Le garagiste m'a annoncé que le moteur était HS et que les réparations étaient plus importantes que le prix de la voiture. Le vendeur ne veut rien savoir.

Le kilométrage différent de celui annoncé

J'ai acheté un véhicule à un particulier en 2014. Celui-ci est tombé en panne et je l'ai emmené chez un concessionnaire. En accédant au registre des réparations, il m'a dit que le véhicule avait déjà été réparé en 2011 et qu'à l’époque, il avait déjà 120 000 km. Or, j'ai acheté ce véhicule avec 80 000 km au compteur.

La garantie contractuelle

Je suis propriétaire d'une voiture achetée en concession avec une garantie de 3 mois. Le véhicule connaît un problème d'embrayage depuis quelques jours et est au garage. J'ai demandé au vendeur de faire jouer la garantie. Il ne m'a pas répondu : je crains qu'il n’attende que la garantie soit terminée pour me demander de payer les réparations.

Mes droits, mon avocat