Les litiges pendant la construction, abandon de chantier, retard et malfaçons

La construction d'une habitation c'est le projet d'une vie. De mauvaises relations avec le constructeur peuvent vite devenir un cauchemar, pour votre famille comme pour votre portefeuille !
Il n'est pas toujours facile d'obtenir gain de cause tant les termes sont techniques !

Avec Mes Droits, Mon Avocat, posez votre question en ligne, faîtes-vous accompagner par un juriste et obtenez la réponse certifiée par un avocat sous 72 heures.

Abandon de chantier

Vous avez fait appel à un constructeur pour construire votre résidence secondaire. Vous êtes à plus de 500km de la construction mais vous avez appris par les voisins que les ouvriers ont quitté le chantier. Les travaux de toiture ne sont pas terminés et la maison prend l'eau !

L'achat d'un appartement et le non-respect des plans

Vous avez acheté un appartement sur plan (VEFA), au moment de prendre livraison du bien vous constatez que les placards annoncés sont beaucoup plus petits que ce qui était annoncé sur le plan. L'accès au salon se fait par plusieurs marches, or l'appartement devait intégralement être de plain-pied.

Le retard de chantier

La livraison de votre maison devait avoir lieu dans une dizaine de jours. Le constructeur vient de vous annoncer que le chantier avait pris du retard et que la livraison aurait lieu le mois prochain. Votre habitation actuelle est vendue, vos cartons sont faits, vous n'aviez pas prévu de frais d'hôtel !

Les pénalités de retard

Votre contrat de construction prévoit des pénalités à la charge du constructeur en cas de retard. La livraison de votre maison aurait dû avoir lieu il y a déjà deux mois, vous avez relancé le constructeur plusieurs fois par lettre recommandée mais il refuse de vous verser quoique ce soit.

La facture trop élevée d'un artisan et les malfaçons

Vous avez fait appel à un artisan pour la rénovation de votre salle de bain. Non seulement les travaux ne sont pas correctement effectués, mais l'artisan vous réclame beaucoup plus que la somme indiquée sur le devis.

Mes droits, mon avocat