Le dépôt de garantie (caution) dans le contrat de location

Lors du départ d'une location, il est souvent compliqué de s'entendre quant au sort du dépôt de garantie (« caution »). Un propriétaire qui fait la sourde oreille, des frais de réparations exorbitants, un litige peut naitre très rapidement.

Apprenez vos droits en obtenant une réponse écrite détaillée par un avocat.

La non-restitution du dépôt de garantie (caution)

J'ai quitté mon logement il y a 3 mois. L'état des lieux de sortie s'était bien déroulé et mon propriétaire m'avait promis de me restituer toute la caution. Il ne m'a toujours pas rendu la caution et ne répond pas à mes appels.

Une retenue exorbitante effectuée sur le dépôt de garantie

J'ai été locataire d'un appartement pendant plus de 2 ans. Lorsque j'ai quitté le logement, l'agence avait noté sur l'état des lieux que le logement était sale. Par la suite, ils ont retenu l'intégralité de ma caution (700 €), dont 540 € de frais de ménage.

L'absence de prise en considération de la vétusté par le propriétaire bailleur

Avec ma famille, nous sommes restés 12 ans locataires d'une maison. Lorsque nous avons quitté les lieux, les murs étaient légèrement abîmés avec l'âge. Le propriétaire a refusé de prendre en compte la vétusté et a retenu intégralement le dépôt de garantie pour payer les réparations.

Mes droits, mon avocat